Je m’appelle Inès GARLAND, j’ai 20 ans, et je suis anorexique depuis 6 ans. Je suis une jeune femme plume. Je suis le Poids d’une Plume. A l’âge de 14 ans, jeune, fragilisée, innocente et inssouciante, je suis tombée dans cette spirale infernale, vicieuse et silencieuse de ce qu’on appelle l’anorexie mentale. Petit à petit je me suis enfoncée dedans. Pourquoi nous ? Pourquoi la vie s’arrache- t- elle de nous ? Pourquoi, comment, sourire, vivre est devenu un tel supplice ?

Je fais partie de celle à qui les parents ont toujours dit qu’elle était belle et intelligente, mais pour moi tout cela était faux, j’étais « dégueulasse », « moche » et « conne ». Oui, ces mots sont durs mais je ne souhaite pas me censurer pour « faire jolie » car je ne suis pas parfaite. Je faisais partie de celles et ceux pour qui la mort signifie la paix. J’ai tout compté, pesé, observé, trié. Ma vie n’était réduite à être mécanisée: «Tu réduiras tes apports ».

Et puis un jour, j’ai été hospitalisée loin de ma famille, mes amies. Alors j’ai décidé de lâcher prise, de perdre le contrôle. De me laisser l’autorisation de rêver à la douce odeur de la vie des souvenirs et de sortir petit à petit de ma chrysalide. J’étais fatiguée de compter, de survivre, mais surtout j’étais fatiguée d’être fatiguée. Aujourd’hui, avancer signifie pour moi : être tournée vers l’extérieur, l’avenir, là où il est permis à tous les aigles de voler. Avec le temps, on apprend à devenir quelqu’un de bien. On se forge un caractère, une façon d’être. Une façon de devenir soi. Au-delà de l’apparence, on devient l’être de soi-même et non plus celui de quelqu’un d’autre qu’on voudrait être avec notre peur d’être.

Le 20 Juin 2016, je suis sortie de l’hôpital après 3 mois d’hospitalisation. A moi la liberté, la vie ! Vas-y fonces ! Je me suis jurée que plus jamais de ma vie, je ne renoncerai à la vie !

Il n’y avait pas de lieu ici à Nancy, j’aurais tant aimé être soutenue, entendue, comprise mais malheureusement j’ai manqué de tout ça. C’est pourquoi, j’ai décidé de créer mon association « Solidarité Anorexie Boulimie 54 », le 29 Juin 2016. Cette association c’est une histoire de famille, il y a mes 3 plus grandes accolites, celle qui m’ont toujours soutenu, encouragé et accompagné avec une force indéniable durant mon douloureux parcours : Corinne PETITPREZ, ma tante (« Tatie », pour les intimes), Nicole MISPELAERE, maman, et le meilleur pour la fin : Camille GARLAND, ma soeur jumelle.

Aujourd’hui, je ne veux pas faire de mon histoire quelque chose de personnelle ou de national. Aujourd’hui, Prenons les armes et battons-nous ! Aujourd’hui il est temps pour moi d’enlever cette carapace, de respirer. D’inspirer et d’expirer pour sentir cette bonne odeur de la vie. C’est difficile, long, éprouvant et fatiguant. Mais à plusieurs : Nous et Vous, on peut y arriver. Je n’ai pas choisi que l’anorexie surgisse dans ma vie. « J’ai été anorexique ». Voilà comment débutera ma nouvelle vie.

Inès Garland

Présidente