« Transmettre, voilà l’objectif que je me suis fixée. Voilà l’itinéraire que je souhaite emprunter pour atteindre la destination tant rêvée : celle de la guérison et de la résilience avec la maladie. Sortir de l’isolement auquel m’astreint l’anorexie en offrant généreusement, sincèrement et poétiquement à autrui une bouchée des clés de guérison que j’ai exploité pour me délivrer.»

Notre bureau

Inès GARLAND, 20 ans

Présidente – Fondatrice de l’Association
Etudiante en Droit

Camille GARLAND, 20 ans

Responsable communication
Etudiante en Information & Communication spécialisation Journalisme

Nicole MISPELAERE, 54 ans

Secrétaire de l’Association
Conseiller financier en Gestion du patrimoine au sein d’un groupe d’assurance. Ella a à son actif 11 ans d’expérience dans les affaires financières et 11 ans d’expérience dans l’industrie pharmaceutique.

Corinne PETITPREZ, 49 ans

Trésorière de l’Association
Responsable des relations élus pour un groupe industriel.
20 ans d’expérience dans la communication et les affaires publiques,
et plus de 10 ans dans le domaine de la santé (centres hospitaliers, biologie, industrie médicale, biotechnologie…).

Ils nous accompagnent :

Mélissa Ghacir

Conseillère en Image 

http://labo-du-style.fr

Ver’ Autre Chose

Magasin de décoration
http://verautrechose.fr

Maud Leblanc

Graphiste

https://maudleblanc.fr

Romane LUTHRINGER

Art – Thérapeute 

Thelma MALOISEL

Développement Personnel

https://www.instagram.com/p/Bpe3ql5HelM/

Esther AGBLA

Diététicienne – Nutritionniste 

Emilie ADAM

Coach Professionnelle et praticienne EFT

https://www.emilie-adam.fr

Alicia SICARDI

Diététicienne – Nutritionniste 

https://www.aliciasicardi-dieteticienne.fr

Fondation Yogi Lab

Association Sportive Spécialisée dans le développement personnel et bien – être 

https://www.yogilab.fr

Louise NICOLAS

Chargée de Communication 

lou.ncls@gmail.com

MKL PHOTOGRAPHIE

Photographe

https://www.mkl-photographie.com

Nos objectifs

Notre objectif est d’être :

  le trait d’union entre les structures médicales pour les accompagner, les aiguiller dans cette prise en charge parfois complexe.

  à leur écoute après une hospitalisation.

Après une hospitalisation, le retour au domicile constitue un moment à la fois important et délicat. Important, car il est le signe que le patient est sur la voie de la guérison, et délicat car le cadre hospitalier n’étant plus présent au quotidien, le patient se retrouve confronté à lui-même. Le parcours de soins et de prise en charge à ce moment va être décisif pour éviter la rechute.

Ce que nous souhaitons

1

Développer un réseau avec les professionnels

Nous sommes persuadés que la guérison est impossible sans l’aide, sans l’intervention, des médecins, des nutritionnistes, des psychiatres, des psychologues et des psychothérapeutes. Pour guérir, les personnes atteintes de troubles du comportement alimentaire ont besoin de faire appel à une personne extérieure, hors de la famille, libre et disponible. Parce que nous avons eu à nous confronter à la prise en charge de cette maladie, nous souhaitons à présent créer un réseau de professionnels de santé avec lesquels nous sommes en totale confiance, avec qui nous pouvons travailler, pour soutenir les malades et les accompagner vers la guérison. Ainsi, nous pourrons les aiguiller, patients et familles, sur ce réseau avec confiance et sécurité. Alors qu’aujourd’hui, il s’agit pour les anorexiques et les boulimiques d’une quête épuisante pour chercher le ou les professionnels qui soient capables de les aider.

2

Créer un lieu une « maison familiale »

Parce qu’il est parfois difficile d’admettre que l’on a besoin d’aide et pour aider les familles en détresse, nous souhaitons mettre à disposition des patients et des familles un lieu de rencontre unique pour leur permettre de s’exprimer en toute confiance.

3

Sensibiliser les adolescents et jeunes adultes en milieu scolaire

Parce qu’il est plus facile de prévenir que de guérir, et parce que les troubles du comportement alimentaires trouvent une résonance auprès des adolescents et jeunes adultes :
• Nous intervenons dans les lycées et les collèges pour sensibiliser les collégiens et lycéens aux signes et dangers des troubles du comportement alimentaire

4

Sensibiliser les infirmières scolaires et les parents d’élèves

• Nous rencontrons chaque année les infirmières scolaires à Nancy. Suite à ces interventions, nous avons pris conscience de l’urgence de multiplier nos interventions dans les établissements scolaires. L’anorexie apparaît à des âges de plus en plus jeunes. Nous devons sensibiliser les parents d’élèves, les professeurs et les élèves des risques et des troubles qui peuvent surgir un jour.

5

Mettre à disposition des écoles des supports d’information

• Sensibiliser les professionnels de santé sur les troubles du comportement alimentaire
• Rencontrer les infirmier(e)s et les élèves infirmiers de L’IFSI de Lorraine car ils sont le trait d’union entre le médecin généraliste et les familles.
• Organiser des conférences sur les TCA pour les professionnels de santé (médecins généralistes, pharmaciens, infirmiers, etc) portées par des spécialistes Internet un vecteur d’information incontournable
• Développer un site Internet dédié aux troubles du comportement alimentaires pour les adolescents et jeunes adultes.

6

Les réseaux sociaux : lieu de discussion et de contre vérités

Les réseaux sociaux tiennent aujourd’hui une place incontournable dans la société et c’est encore plus vraie auprès des adolescents et des jeunes publics. Tout se passe, se dit, s’exprime sur Twitter, Périscope, Pinterest, etc. Lieux d’expression mais aussi de contre vérité, développer une information sur les réseaux sociaux est donc indispensable informer, prévenir et rétablir des vérités.